Diner de plaidoyer avec les décideurs à Mbandaka

25 novembre 2016: photo de famille lors du diner de plaidoyer avec les décideurs à Mbandaka dans la province de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Equateur pour plaider sur la mise en œuvre effective de la gratuité dans cette province

Installation des CVCRP à Kinshasa

Installation du Comité de Veille de Redevabilité Publique par la CONEPT en collaboration avec le Réseau des Associations Non Etatiques de la commune de Selembao dans la ville de Kinshasa .

Semaine Mondiale d\\\\\\\\\\\\\\\'Action de l\\\\\\\\\\\\\\\'Education 2017

La Campagne Mondiale pour l\\\\\\\\\\\\\\\'Education ( CME) a lancé le 23 avril 2017 les activités de la Semaine Mondiale d\\\\\\\\\\\\\\\'Action pour l\\\\\\\\\\\\\\\'Education qui comme slogan : \\\\\\\\\\\\\\\"DEFENDEZ L\\\\\\\\\\\\\\\'EDUCATION\\\\\\\\\\\\\\\"

Diner de plaidoyer au Kongo Central

Vivi Palace Hôtel Matadi Kongo Central: photo de famille prise à l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'issue du diner de plaidoyer organisée par la CONEPT/RDC le 21 octobre 2016 avec les décideurs. Sur la photo, les Ministres Provinciales de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Education, du Genre Enfant et Famille avec les organisations de la société civile de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'éducation du Kongo Central

Publication de la note de plaidoyer

18 novembre 2016: publication de la note de plaidoyer de la CONEPT sur la gratuité de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'enseignement de base: Abolir les frais de scolarité de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'enseignement de base c\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'est investir pour l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'avenir en RDC. Cette note a été signer et valider par 72 organisations de la société civile Kinshasa et en province.

Diner de plaidoyer avec les décideurs du Kongo Central

Diner de plaidoyer avec les décideurs à Vivi Palace Hôtel dans la ville de Matadi au Kongo Central avec le Ministre Provinciale de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Education et la Ministre Provinciale du Genre , Enfant et Famille .Diner organisé par la CONEPT National en collaboration avec la CONEPT du Kongo Central

Formation des membres des CVCRP à Kinshasa

Formation à Kinshasa de 60 membres des comités de veille de redevabilité publique des communes de Limete, Kimbaseke, Kinsenso, Makala, Ngaliema et Selembao, au siège de la Coalition Nationale l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Education Pour Tous .

CONEPT et ANCEFA à l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'UNICEF RDC

Du 13 au 17 novembre 2016, une équipe de ANCEFA a séjourné à Kinshasa pour une mission de suivi et évaluation de la CONEPT. Durant ce séjour , la mission de ANCEFA et la CONEPT ont eu un entretient avec l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'UNICEF qui est l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Agence de coordination du groupe locale de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'éducation en RDC .

CONEPT et ANCEFA au ministère de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'EPS-INC

Du 13 au 17 novembre 2016, une équipe de ANCEFA a séjourné à Kinshasa pour une mission de suivi et évaluation de la CONEPT. Durant ce séjour , la mission de ANCEFA et la CONEPT ont eu un entretient avec le Ministre de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Enseignement Primaire Secondaire et à l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Initiation à la Nouvelle Citoyenneté.

Education préscolaire POUR TOUS

Défendez l\\\'éducation pour que toutes les filles et tous les garçons en RDC aient accès à une éducation préscolaire de qualité

Education pour filles et garçons

Assurer un accès inclusif et égal POUR TOUS à tous les niveaux d\'enseignement et de formation. Tenez vos engagements maintenants

 

Réunion d’appropriation du projet « Clubs des Jeunes contre la violence » à Kinshasa

Eduquer des groupes des jeunes adolescents de 10 à 19 ans en milieux scolaires à travers les clubs pour les décourager à rejoindre les « Kulunas » ou des groupes violents , tel est le contenu du projet

Pour une école protectrice des droits de l’enfant en République Démocratique du Congo

Pour une école protectrice des droits de l’enfant est un rapport précieux préparé entre la Coalition Nationale de l’Education Pour Tous en République Démocratique du Congo « CONEPT-RDC » et ACtionAid DRC dans le cadre de la promotion des droits à l’école.Promoting Right in School.

Pour une école protectrice des Droits de l’Enfant est un rapport précieux préparé en étroite collaboration entre la Coalition Nationale de l’Education Pour Tous en République Démocratique du Congo « CONEPT-RDC » et ActionAid DRC dans le cadre de la Promotion des Droits à l’Ecole (Promoting Right in School).

Résumé exécutif
« Pour une École Protectrice des Droits des Enfants en République Démocratique Congo : constats et défis » est un rapport élaboré sur base des données collectées de manière participative dans les territoires de Nyiragongo au Nord Kivu, Kabare et Idjwi au Sud Kivu et la Commune de Kisenso dans la ville province de Kinshasa.

Résumé des contributions de la Société Civile à la formulation de la stratégie sectorielle de l’Education et de la formation 2016 – 2025

Introduction

Nous, représentants des organisations de la société civile : Organisations Non Gouvernementales, Syndicats des Enseignants, Associations des parents d’élèves, sommes réunis dans le cadre de l’atelier de relecture et d’appropriation par la société civile de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation (2016-2025) du 28 au 29 juillet 2015 au Centre des Ressources des Enseignants de Kinshasa « CRECK ». Cet atelier s’est tenu à l’initiative de la Coalition Nationale de l’Education Pour Tous « CONEPT-RDC » en vue de consolider notre participation à la formulation de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation et d’analyser la lettre de politique éducative donnant les orientations et les options politiques clé devant guider la réorganisation et/ou la réécriture de ce document après l’évaluation préliminaire du Partenariat Mondial pour l’Education et les avis des Ministres de l’Education. Notons que cette rencontre se tient à la suite du Forum National sur les politiques et le financement de l’Education organisée du 09 au 13 mars 2015.
Nous avons pris note du statut de l’Éducation ¨Pour Tous (EPT) présenté dans le Rapport national de l’EPT complété par le rapport alternatif encours de la société civile, le Rapport d’Etat sur le Système Educatif National « RESEN 2014» et le rapport de la première revue du Plan Intérimaire de l’Education « PIE ».
Nous avons débattu et validé les contributions de la société civile au document de la stratégie sectorielle de l’éducation produit à l’issu du Forum précité et avons examiné la proposition de la lettre de politique éducative devant guider la réorganisation et la réécriture de la stratégie sectorielle.
Suite à nos délibérations de ces deux jours, nous avons adopté le présent document qui reflète les aspirations des organisations de la société civile au moment où le pays s’apprête à définir une nouvelle stratégie sectorielle que nous appelons de tous nos vœux.
Nous réaffirmons que l’éducation est un droit humain fondamental et un bien public par excellence. L’État a le devoir de fournir une éducation publique de qualité, gratuite et un apprentissage tout au long de la vie pour tous.
Cependant, nous sommes très préoccupés du fait qu’aujourd’hui au plan national 7,3 millions d’enfants et d’adolescents ne sont toujours pas scolarisés, tandis que la majorité de ceux qui sont scolarisés expérimente chaque jour le risque permanent de décrocher avant la fin de l’année scolaire à cause des lourdes charges financières qui continuent à peser sur les ménages pour la scolarisation des enfants. Cette situation engendre
et renforce d’importantes inégalités du point de vue de l’accès et de la qualité. Au moins 18 millions de personnes sont analphabètes, sur une population estimée à plus de 70 millions d’habitants.
Pour surmonter ces défis susmentionnés, la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025 doit reposer sur les droits, être holistique, avec une perspective d’apprentissage tout au long de la vie, tirant les enseignements de l’expérience de l’application du PIE (Plan Intérimaire de l’Education) et prenant pleinement en compte les objectifs inachevés de l’EPT afin de réaliser l’ambition de préparer les jeunes et les adultes à la vie et de relever les défis d’un Congo émergent à l’horizon 2030.
Nous nous félicitons du Projet de stratégie sectorielle 2016-2020, de la lettre de politique éducative y relative et de l’engagement du gouvernement à ouvrir plus d’espace à la participation de la société civile, garantie de redevabilité envers les citoyens. Demandons à cet effet que son contenu et celui du plan d’opérationnalisation à rédiger adhère au principe qu’ils ne donneront pas lieu à une régression de la perspective actuelle des droits de l’homme, du niveau d’ambition des cibles nationales, du diagnostique et des résultats du RESEN et que les recommandations du présent document seront prises en compte.

 

Pour avoir tout l’article, cliquez sur ce lien